dimanche 30 juillet 2006

Formation des militants du réseau des activistes solidaires de One Voice

Départ à 10h pour Vannes, arrivée à midi et demi.
Après quelques galères pour retrouver griotte de mon forum, on s'est fait une super bonne bouffe au resto viet' :


Ensuite, on prend la route pour La Baule, où finalement, nous attend Amandine de One Voice, pour la formation des militants du réseau des activistes solidaires.




On a suivi un camion bouuuuh-l'est-pas-beau-le-camion pendant quelques minutes :



En tant que bonnes patriotes, on n'a pas pu s'empêcher de prendre le drapeau de la gendarmerie en photo... (photo prise en roulant, excusez du peu...)


Puis on arrive à La Baule, après moult autres péripéties. On y retrouve Amandine, après moult autres péripéties... Et c'est là que ça devient intéressant. On a pris des panières, dans lesquelles on trouvait des tracts et dépliants, et de nombreux échantillons de cosmétiques non testés :

On est descendues le long de la plage, et on a commencé à distribuer les prospectus aux passants, qui à ma grande surprise, ont été relativement réceptifs ! Quelques vents sont inévitables, mais en 1/2h de temps, nous avons tout de même réussi à accrocher 4 personnes, qui avaient l'air réellement intéressées !

mercredi 19 juillet 2006

Le carburant moins dangereux pour la planète que... la viande

Sois végétarien avant de conduire !

Tu songes à acheter une voiture plus écologique ? Pour vraiment sauver la planète, deviens plutôt végétarien.
S'il faut en croire les calculs de deux chercheurs de l'Université de Chicago, le régime alimentaire typique d'un habitant des États-Unis – dont 28% provient de sources animales – génère, en un an, l'équivalent d'une tonne et demi de dioxyde de carbone de plus qu'un régime végétarien. Ce calcul prend en compte la quantité de combustibles fossiles nécessaires pour cultiver et traiter la dite nourriture, en plus de celle qu'il faut pour nourrir les animaux, ainsi que le méthane produit par ces bêtes, dont les vaches.
En comparaison, une voiture hybride consomme seulement une tonne de gaz à effet de serre de moins qu'une voiture conventionnelle. Passer à un régime végétarien est donc plus "rentable" - du moins, pour la planète.



lundi 17 juillet 2006

Les molosses

Tout est là :

http://www.dailymotion.com/stanstan/video/267935


dimanche 16 juillet 2006

Je hais la famille...

Aujourd'hui, je prends la route avec ma mère et mon frère pour le Finistère où vit ma grand-mère, qui nous attendait pour le déjeuner. Je savais que j'allais être reçue avec des fruits de mer et du poisson.

Ça commence très mal... En plus de tout ça, y'avait des toasts en entrée : oeufs de je ne sais quel poisson, saumon fumé, saucisson, le tout sur du beurre et avec une noisette de mayo. Y'avait 3 pauvres toasts avec une rondelle de tomate, dont 1 sans mayo. J'ai mangé celui là.

Ensuite crabe, bigorneaux et crevettes. J'ai simulé, en piquant des déchets à ma mère quand ma grand-mère allait dans la cuisine...

Ensuite filet de poisson. Ma grand-mère m'observait de près, et là elle commence à me dire que ma cousine, qui a voulu faire véto, qui est folle de chevaux, et qui est maintenant en fac de médecine, a assisté à 2 corridas, soit à la mise à mort de 14 taureaux !

Illico presto, je me suis levée en criant, je suis allée pleurer dans la salle de bain... C'était plus fort que moi. Du coup son poisson elle se l'est gardé. Après mon frangin a répliqué direct en disant :"oulaaa, je crois que Leirou, c'est bon, elle parle plus à sa cousine"

Et ma grand-mère, qui est, soit dit en passant, TREEEEES famille, n'a pas pris ça au sérieux. Mais mon frangin a vu juste. Ma grand-mère ne le sait pas encore, mais la cousine, elle pourra attendre longtemps avant que je lui adresse la parole. Déjà qu'elle est en médecine et qu'elle adore bosser en labo, je me disais qu'elle serait peut-être capable de tester sur les animaux.

Mais j'étais bien loin de m'imaginer qu'elle irait à une corrida ! Alors la place lui aurait été offerte par la patronne du centre équestre où elle bosse en Camargue. Mais elle y était déjà allée une fois avant ! Je le savais pas ça. Elle n'a aucune excuse. Elle n'a pas aimé la première fois, elle n'est pa barbare à ce point, mais pourquoi n'a-t-elle pas refusé alors ??? Je lui en voudrai jusqu'à ma mort. Ou la sienne.

lundi 10 juillet 2006

La chasse

Afin de justifier leurs pratiques, les chasseurs parlent de l'équilibre des populations animales. Ainsi, ceux en visite sur notre forum affirment qu'ils contribuent à cette harmonie en régulant des espèces au développement exponentiel (sangliers), et en ne ponctionnant qu'un nombre limité d'individus parmi d'autres espèces, un nombre qui ne nuit pas au développement des dites espèces. Soit.

Ces "chasseurs éthiques" n'entraînent pas la disparition des cervidés, par exemple. Mais ils ont une vision globale des espèces et ne considèrent pas l'individu en tant que tel. Un peu comme si chaque fois qu'un meurtre humain se produisait, nous réagissions de la sorte : "Pas grave ; de toute façon, l'humanité croît ; alors un de plus ou un de moins..."

L'animal étant déprécié, le drame individuel est nié. On en oublie la terreur de la bête traquée, les blessures douloureuses, l'agonie, les yeux qui se révulsent et la tristesse de l'animal qui sait qu'il meurt. C'est la même chose pour tout cochon vivant une "existence"/un calvaire dans un élevage concentrationnaire jusqu'à l'abattoir, ou pour tout chien ou chat que l'on conduit à l'euthanasie, après une vie confinée pour cause d'absence d'adoptant.

Avec ce petit texte, mon but ambitieux (naïf ?) est d'amener les chasseurs (ceux possédant un cerveau et un sens moral) à se remettre en question. Tout comme les gens s'apprêtant à abandonner leur animal de compagnie qui perturberait leurs vacances, ou les consommateurs de viande d'animaux d'élevages industriels.

Je ne vise même pas les producteurs dont la cupidité est indiscutablement plus forte que tout.

Regardons l'animal comme un être sensible plutôt que comme un élément dont son espèce peut se dispenser.

Écrit par Jagdterrier, membre VIP du forum http://www.protection-des-animaux.org/ipb/

dimanche 9 juillet 2006

Festival des Terre Neuvas 2006

Bobital, petite bourgade près de Dinan (22), accueille tous les ans de plus en plus de festivaliers le premier ou le 2ème week-end de Juillet.
Bilan de cette année 2006 :

Vendredi

Les Dandy Wharols : juste entendu de loin !!! Sniffff... Et en plus il pleut.
Bénabar : vu juste la fin, très sympa. Mais il pleut toujours.
Indochine : agréablement surprise, même si peu enthousiasmée avant d'y aller. Bien au taquet, bien chaud, bien hard, bien sex, bien rock... Bien quoi. Mais bon, il pleut.
K-tribe : vu un petit bout pendant notre pause-jambes au stand de merchandizing, à l'abri des gouttes, intéressant.
Les Wampas : Didier, fidèle à lui même... Quand c'est pas une séance de baise avec Nicola Sirkis, c'est le strip tease et l'étalage de boue -partout- sur le corps. Il continue de balancer son micro comme un taré sur les tonneaux et les amplis (sans le casser) et balance sa chaise de salon de jardin dans la tronche des gars aux premières loges. Bref, rien n'a changé. Ah si, il pleut plus !

Samedi :

Patrice & The Shashamani band : Vraiment sympa, ces airs reggae et ces mélodies qui vous prennent le corps. Un bon moment.
Jean-Louis Aubert : Loin d'en être fan, j'ai tout de même apprécié ce concert, qui me rappelle mes -tendres ?- années quand j'avais 8 ou 10 ans... Des chansons qu'on n'oublie pas, qu'on retrouve intactes avec toujours autant de plaisir, ou pas.
Mickey 3D : n'en suis pas fan non plus, mais j'aime leurs textes. Aussi ça m'a fait plaisir de les entendre, même si j'ai pas mal discuté pendant ce concert...
Chuck Berry - Jerry Lee Lewis - Little Richard : je m'attendais à quelque chose d'énorme, c'est pour eux que je me suis déplacée à Bobital, et je n'ai vu que des stars corrompues qui méprisent leur public. Une chanson, 10mn de pause le temps que je change de gratte et que je boive mon verre, une autre chanson un peu bâclée, puis là je dois vérifier un truc avec un gars de la régie, une chanson... En soi, il n'y a rien à dire, les gars sont très bons, c'est un fait. Mais c'était loin d'atteindre mes espérances.
Trust : Pitié, plus jamais ça. Je me suis fait chier comme un rat mort. La première chanson est sympa, loin d'être sensationnelle, un "boum boum tchak, gaboum boum tchak" très classique. La deuxième chanson passe pas trop mal, un "boum boum tchak, gaboum boum tchak" très classique... À la troisième chanson, le "boum boum tchak, gaboum boum tchak" devient lassant. Je te passe la suite.
Les beautés vulgaires : un autre groupe pour lequel je suis allée à ce festival cette année. Après une bonne sieste pendant Trust, me voilà plutôt en forme, et ravie de constater qu'eux aussi sont au top ! Un concert chaleureux, brillant, beau, juste comme il faut ! Des gars simples et sympa, deux guitares, deux saxos, une panoplie d'autres batterie, accordéon ou derbouka pour nous faire bouger suffisamment pour ne pas avoir de mal à s'endormir. Excellent souvenir, mémorable.