vendredi 24 juillet 2009

Je dénonce - N° 2

Salut ! La frite ?

Aujourd'hui, je vais te reparler de l'association ripoue, mais de façon bien plus amusante. En effet, je vais t'exposer quelques unes de leurs idées les plus ingénieuses, pour améliorer le sort des animaux.


Bon, je dois t'avouer qu'on a un peu brodé hier avec le pote, mais franchement, le fond est véridique.
Tu t'imagines bien que le truc qui revient systématiquement lors de toute discussion entre un militant et un passant lambda, c'est le sujet des animaux carnivores (et c'est souvent le lion qui est cité, cherche pas à comprendre). Alors, figure-toi (j'te conseille tout de même de t'asseoir, ou à défaut de prévoir de la place devant toi pour ne pas t'assomer quand tu te plieras en deux de rire) que les ripous, ils ont élaboré une idée très précise de ce que serait un monde vegan. Tu me connais, un monde vegan (ou le plus vegan possible), c'est pas moi qui vais dire non. Mais y'a tout de même des limites, que visiblement tout le monde n'est pas capable de poser.
L'asso ripoue, ils pensent que ce serait bien que plus aucun animal n'en mange d'autres. Donc ils suggèrent qu'on donne du tofu aux lions dans les savanes, pour leur éviter de bouffer les antilopes. Je les imagine bien, les membres de cette asso, prendre l'avion pour l'Afrique et jeter des blocs de tofu dans les herbes hautes face à une lionne qui crève la dalle.
Pis du coup avec l'ami hier, on s'est dit aussi que tant qu'à faire, fallait penser aux poissons, et leur fabriquer des armures en soja pour que les requins qui s'acharnent sur eux soient rassasiés avant d'attaquer la chair du petit poisson. Ou bien que les militants ripous pourraient plonger eux-mêmes dans la flotte avec du Tartimi ou des saucisses viennoises, et les proposer aux requins.
Continuons, et passons maintenant à des sujets bien plus petits : les coccinelles par exemple, au lieu de les laisser bouffer des pucerons, on pourrait leur donner de la luzerne germée et leur expliquer que le puceron a le droit de vivre. On pourrait acheter des souris en plastique (tu sais celles que tu peux remonter avec la petite clé sur le côté) et les faire courir dans les champs pour leurrer les rapaces, et les voyant plonger, on leur balancerait des bouts de seitan. Ou encore, déguiser les vers de terre en branches de bois et filer à la place des spaghetti aux hirondelles pour nourrir leurs petits.
Enfin bon, tout plein d'idées comme ça qui franchement, sont tout à fait géniales et surtout, qui vont faire avancer la cause animale ! D'ailleurs, j'parie que ce billet t'a rendu végétarien, si tu l'étais pas déjà :)

mercredi 22 juillet 2009

Juste comme ça

Salut ! La patate ?


Bon ben aujourd'hui j'ai rien à dire, mais comme j'en avais ras le bol (et d'autres gens aussi) de la zic du dernier artic', j'l'ai changée et fallait bien que j'écrive un truc. Donc Flesh for Fantasy, parce que j'aime bien Billy Idol et parce que la Flesh for Fantasy c'est pas mon truc, ni celui des animaux butés.

PS : j'ai tapé flesh for fantasy dans Gougueule images, et j'ai eu l'image au-dessus, là.

dimanche 5 juillet 2009

Automatic writing

Hi there, what do you think of that ? Well, I mean I'm gonna write some words, I don't know where they'll lead me at the moment, but anyway, let's try !

I did type in "coincidence" and here's what Google gave me. Today is sunny, my neighbour is yelling at something, sayin' "stop fuckin' around ! Do you think you can fool me this way ?!" but I don't know why he says that, it seems he is kind of mad himself. Birds can't help singing the same thing every two seconds, but this is not a problem at all, except that they are probably getting rid of it.
Yes, I do think I have to practise, otherwise I'll forget all I've learnt.
Why is the rabbit next to me licking my sofa ? And d'ya think I can cook a great vegan chocolate cake on trust ?

When I read all those stupid testimonies on as stupid websites I think I get like depressed. So many lost people telling fairy tales on the internet, that makes me think about what our life is made of. I mean, d'ya think we can be chained to all this uninteresting nonsense just because we are on earth ?

Does all that make sense to you ?

I'm not sure you'll provide me any answer, never mind, what is important is to wonder, not to find out any "universal truth", truth is just what you think it is. It's like God, who is He ? He is just the one you want Him to be : someone will tell ya He's an old tall bearded man, someone else will tell ya He's an illusion, I tell ya He's me, you, and all living creatures in the world.
Can you hear that sound ?
Rabbit still licking the sofa, flies still flying around the empty glass I did fill with orange juice, horses probably still wandering along the lake, wind still blowing and mind still thinking. Cat's feet looking like balloons pressing down my kitchen's tiles. Plants growing well, and silence remaining what it's always been. Gold purity.

mercredi 1 juillet 2009

Non aux fleurs !

Une femme est poursuivie pour avoir planté des fleurs dans un parking. À Bodmin, en Angleterre, une fleuriste à la retraite a été menacée de poursuites en justice pour avoir planté des fleurs sur un carré d'herbe négligé au milieu d'un parking.

Jayne Bailey a enlevé de vieilles pierres désolidarisées et les a remplacées par des fleurs, encouragée par ses voisins. Cependant, le conseil régional des Cornouailles lui a demandé d'enlever les fleurs et de remplacer les pierres ou de payer pour les travaux de réfection. "Dans une lettre, on m'a dit que j'avais 28 jours pour les remplacer ou ils viendraient, feraient le travail et m'enverraient la note. Ils m'ont aussi menacée de prévenir la police et de m'accuser de dommage criminel. C'est de la folie bureaucratique. Il y a des gens dehors qui font des graffitis et c'est moi qu'on poursuit alors que je rends cet endroit plus beau" raconte l'ancienne fleuriste.