vendredi 18 mars 2011

Les baleines prennent leur revanche

Hello l'ami,
Ça faisait un petit bout de temps, mais me revoilà, en pleine forme, et j'ai une info capitale à te filer.

Tu es au courant de la cata au Japon, j'imagine. C'est terrible, et quand j'y réfléchis, moi, je vois qu'une explication plausible à tout ça.
Attends, un séisme, puis un tsunami. Tu trouves pas que ça fait un peu beaucoup, toi ? La coïncidence, j'y crois pas. Alors j'ai réfléchi, et puis j'ai pensé aux baleines. Je suis persuadée que c'est elles, qui ont élaboré le plan diabolique pour se venger de toutes les horreurs qu'elles subissent, elles aussi.

Alors y'a eu réunion de baleines, elles se sont retrouvées à un point défini, et ont foncé tête vers le bas toutes ensemble pour tout faire péter. Tremblement de la Terre (dont l'axe s'est déplacé, soit dit en passant, bravo les filles vous avez assuré !), et ensuite, éloignement des baleines, en deux groupes : un groupe vers la gauche, l'autre vers la droite sur un kilomètre, et puis demi-tour toute ! Et re-belote, un kilomètre dans l'autre sens, pour prendre leur élan, jusqu'à (presque) la collision, là, remontée à la surface synchronisée, et le fameux "tomber de baleine", tu sais quand elles se mettent sur le côté et qu'elles foutent de l'eau partout (ou quand tu plonges à la piscine, aussi) : et là, baaam ! Un tsunami. Et bien fait pour les pêcheurs de baleines barbares.

Le seul truc, c'est que les baleines elles ont pas pu viser seulement les méchants pêcheurs, et bon, ben pour ça, on peut pas les féliciter, hein...

Bon, en tout cas les baleines, ce sont de brillantes messagères de la Terre. Ras le bol général ! Et nous, on pique des gueulantes, des crises de nerfs, on s'arrache les cheveux, on claque les portes, on casse des assiettes ou même, des fois, on fait des dérapages avec la voiture, comme si les autres automobilistes ils pouvaient t'aider à aller mieux.

Ben la Terre, elle, elle pique ses gueulantes aussi, à sa façon : tempêtes (le fameux soupir du début de l'engueulade), tsunamis (les pleurs de madame), tremblements de terre (ça c'est quand elle claque les portes), incendies (quand tu brûles tous les souvenirs à présent gâchés par tant de lâcheté)...

Enfin bref, faut pas chercher plus loin, la Terre, elle en a plein le cul de nous avoir sur le dos (et pas l'inverse stp).