mercredi 6 juillet 2011

Mon nouveau militantisme

Hi there, comment ça va ?
Oui, je sais, ça faisait longtemps. Je fais c'que j'peux hein !

J'te rassure, pas d'armes chez moi ! Non, aujourd'hui, je m'en vais te causer de comment j'occupe les 4 minutes 32 que j'ai de temps libre dans mes journées.
Je ne sais pas si tu connais la communauté FreeCycle : c'est un groupe de gens comme toi et moi qui s'inscrivent dans le groupe de leur ville, pour pouvoir "passer des annonces" (sous forme de mail) pour donner des choses dont ils veulent se débarrasser. Du don à d'autres gens pour recycler les choses, quoi. Et c'est super chouette.

Sauf que parfois, parmi les "choses" se trouvent des chats ou des chiens, ou tout autres bestiaux de ci de là. La première fois, que j'en ai vu, c'était quelqu'un qui voulait se débarrasser de son encombrant toutou parce qu'un petit humain venait de débarquer dans la baraque. Donc le iench', hop ! Au rebut, tu pues.
J'ai (courtoisement) répondu à toute l'équipe de freecyclers de ma ville, en disant innocemment "Bonjour, juste pour rappeler qu'il est illégal de donner un animal non identifié, tralala..." et en y ajoutant un poil de morale à la fin. Le modo de Freecycle m'a répondu que oui, ok, c'était cool de le dire, mais que bon, ils peuvent pas tout faire. Mais j'ai apprécié qu'il envoie ensuite un mail récapitulatif en disant quelque chose du style "Comme précisé par une de nos membres, je rappelle que la la li la la la", avec une pointe de morale à la fin "les animaux sont des êtres vivants, respectez-les" ou un truc du genre.

Depuis ce jour, dès que je vois des annonces de dons d'animaux (ou de mise au rebut d'ailleurs), je note "mettre 4 minutes de côté aujourd'hui" sur un petit papier et j'envoie un mail à la personne concernée, toujours gentil parce que sinon on passe pour des extrémistes, pour rappeler un peu les bases, du style "un chaton à 2 mois n'est pas sevré". Des fois aussi, et c'est bien plus agréable, je fais de la pub pour des assos, quand les gens cherchent un animal. Aaah, ben bien sûr, c'est payant dans une asso, donc j'y crois pas trop. Mais bon. Qui sait ?